Billecoq , Mademoiselle Hermine

— Protégée de madame Courreur. Fille grande, et mince, la figure fade, toute salie de taches de rousseur [306]. Ancienne élève de Saint-Denis, elle a été séduite par un officier qui consentirait à l’épouser, si quelque âme honnête voulait bien avancer la dot réglementaire [58]. Le ministre Eugène Rougon, sollicité par madame Correur, parle à des daines qui fournissent les fonds [280]. mais l’officier se dérobe ; il file après avoir croqué la dot [382]. (Son Excellence Eugène Rougon.)