Bourrette , Abbé

— Premier vicaire à Saint-Saturnin, cathédrale de Plassans. Gros homme, au bon visage crédule, avec de grands .yeux d’enfant, des bras trop courts, un ventre d’une rondeur douée et luisante, des jambes déjà lourdes [61]. Plein de naïveté, il fréquente les salons sans en démêler les intrigues ; il y raconte d’un air ravi de petites histoires de sainteté [253] : il croit à l’insignifiance de l’abbé Faujas, qu’il a logé dans la maison de François Mouret et introduit chez Félicité Rougon. Aspirant à la cure de Saint-Saturnin, il ajoute foi aux contes de monseigneur Rousselot, se laisse toujours évincer, et pousse la bonhomie jusqu’à pleurer à chaudes larmes la mort de Faujas [4OO]. (La Conquête de Plassans.)