Boves , Comte de

— Inspecteur général des haras. Bel homme, porte les moustaches et l’impériale, de l’air militairement correct aimé des Tuileries [75]. La famille vit d’une dernière ferme hypothéquée, au mince produit de laquelle s’ajoutent heureusement, les neuf mille francs de la fonction du comte [81]. Sous sa galanterie de beau fonctionnaire, son allure de représentant de la vieille France, M. de Boves a des coups de tendresse qui le dévorent au dehors; comme son service l’appelle aux quatre coins de la France, dans les dépôts d’étalons, il a de continuels prétextes pour disparaître, su terrant dans un coin des Batignolles quand on le croit à Tarbes. Sa dernière passion, madame Guibal, lui coule cher et, comme des accès de goutte le retiennent à la maison, il la reçoit chez lui, avec la tolérance de sa femme qui préfère celte combinaison moins coûteuse [476].