Chanteau , Paul

— Fils de Lazare et de Louise. Né à Bonneville, après huit mois seulement de gestation [405]. Laissé pour mort après un terrible accouchement, il a été ramené à la vie par Pauline Quenu [408]. Il est son filleul [415]. D’abord chétif, avant poussé comme à regret, I l tente vaillamment ses premiers pas à dix-huit mois et Pauline se charge d’en faire un homme [445]. Sacrifiant les deux tiers de ce qu’elle possédait encore, elle a pris sur la tête de l’enfant une assurance qui donnera à Paul cent mille francs le jour de sa majorité [420]. (La Joie de vivre.)