Chezelles , Madame Léonide de

Nana,

— Une amie de couvent de la comtesse Muffat, plus jeune que celle-ci de cinq ans [69]. Mince et hardie comme un garçon [80]. Femme d’un magistrat à l’air grave, elle le trompe sans se cacher, mais on lui pardonne, on la reçoit quand même, parce que, dit-on, elle est folle 169]. Des aventures hardies lui sont attribuées. Amoureuse d’un ténor, elle l’a fait venir à Montauban; elle habitait le château de Beaurecueil, deux lieues plus loin, et elle arrivait tous les jours dans une calèche attelée de deux chevaux, pour le voir au Lion d’Or, où il était descendu; la voiture attendait à la porte. Léonide restait des heures, pendant que le monde se rassemblait et regardait les chevaux [81]. (Nana.)