Escorailles , Jules D'

— Enfant gâté d’Eugène Rougon qui satisfait en lui son besoin d’éblouir les nobles de Plassans. Haut dignitaire de l’Empire, Rougon fait de ce jeune homme un auditeur au Conseil d’Etat [46], puis, devenu ministre, il le prend comme secrétaire [264]. D’Escorailles, qui est l’amant de la jolie madame Bouchard, obtient tout ce qu’il veut de son patron; mais, comme le reste de la bande, il est ingrat et, au jour de la chute, il n’hésite pas à lâcher Rougon pour briguer les faveurs du ministre Delestang [431]. (Son Excellence Eugène Rougon.)