Delangre , Lucien

— Fils du maire de Plassans. Petit de taille, œil vif, tête futée, il appartient au barreau et, dès l’âge de vingt-quatre ans, plaide avec l’aplomb d’un vieux praticien [l72]. L’abbé Faujas, pour qui il éprouve une admiration de disciple [176], l’a placé à la tête du Cercle de la Jeunesse. Il se mariera avec l’aînée des Rastoil,Angéline, qui pourrait bien être sa sœur, car elle est née au temps des amours de madame Rastoil avec l’avocat Delangre [325]. (La Conquête de Plassans)