Desvignes , Adèle

— Mariée à Bouchard, chef de bureau au ministère de l’intérieur, qui l’a épousée parce qu’il tenait à l’honnêteté. C’est une demoiselle très bien élevée, d’une honorable famille de Rambouillet. Blonde, petite, adorable, avec la naïveté un peu fade de ses yeux bleus, elle en est à son troisième amant, au bout de quatre ans de mariage [51]. Elle soigne l’avancement de son mari, en compagnie de Jules d’Escorailles, secrétaire du ministre Rougon [169]. Très complaisante, elle paie de sa personne dans les manœuvres de madame Correur [228] et, quand elle a un quatrième amant, Georges Duchesne, commis principal dans la division de son mari, elle n’hésite pas à demander pour lui une place de sous-chef à Rougon, s’offrant gentiment à celui-ci, s’abandonnant avec tranquillité [282]. (Son Excellence Eugène Rougon.)