Faujas , Olympe

— Sœur de l’abbé Faujas. Mariée à Trouche. Grande femme mince, blonde, fanée, à la figure plate et ingrate [138]. Elle vient à Plassans et s’impose avec son mari à l’abbé, dont elle jalouse la prospérité et qui, n’osant évincer ces parents dangereux, les tient le plus possible en tutelle, puis les utilise et, pour prix de leurs services équivoques, ferme les yeux sur les vices du couple. Gourmande et paresseuse, Olympe soutire de l’argent à Marthe Mouret en exploitant son affection pour Faujas [221], elle raconte partout que Je mari est fou [281], préparant ainsi l’internement du malheureux, poursuivant l’unique but de chasser les propriétaires pour s’emparer de la maison. Elle meurt, un soir d’ivresse, dans l’incendie allumé par François Mouret [384]. (La Conquête de Plassans.)