Girand , Tata

— tient à Plassans nu pensionnat de mioches, où le sculpteur Mahoudeau a connu Pierre Sandoz et d’autres camarades, retrouvés plus tard à Paris [78]. (L’Œuvre.)