— Mère de Sophie et de Valentin, soignés par le docteur Pascal. Son mari est mort phtisique. Elle est mince, épuisée, frappée elle-même d’une lente décomposition du sang [51]. Guiraude habite rue Canquoin, à Plassans. Elle meurt quelque temps après avoir perdu son fils Valentin [268]. (Le Docteur Pascal.)