Houtelard , Famille

— Pêcheurs de Bonneville. Famille aisée, possédant la plus grande barque du pays [126]. Avarice épouvantable, dans une saleté sans nom. Houtelard, après avoir tué sa femme de coups, a épousé sa bonne, une affreuse fille plus dure que lui [127]. Le gamin, battu par eux, va chez Pauline Quenu mendier chaque semaine des secours et des médicaments. Au lendemain de l’enterrement de madame Chanteau, une tempête détruit la maison des Houtelard [249], qui s’installent alors dans une vieille grange vingt mètres en arrière [269] et vivent dans un cloaque en se vengeant sur le petit [271]. Houtelard, parti en mer un soir de gros temps, est englouti avec sa barque et son matelot. Le fils, maintenant âge de vingt ans, d’allure triste et peureuse tournée à de la sournoiserie, vit ouvertement avec sa belle-mère [423]. (La Joie de vivre.)