Joire , Abbé

— Curé de Montsou. Doux, affectant de ne s’occuper de rien, pour ne fâcher ni les ouvriers ni les patrons, il passe sur les routes en retroussant sa soutane, avec des délicatesses de gros chat bien nourri, qui craint de souiller sa robe [99]. Pendant la grève, l’abbé fait ses courses à la nuit, pour ne pas se compromettre au milieu des mineurs [295]. Il obtient de l’avancement et est remplacé par l’abbé Ranvier. (Germinal.)