Julien

Nana,

— Maître d’hôtel de Nana, lorsqu’elle s’est installée avenue de Villiers. Un petit homme tout frisé, l’air souriant [343]. Il quitte la maison avec une grosse somme, le comte Muffat ayant voulu se débarrasser de lui par jalousie [479]. (Nana.)