La Vignière , Chevalier de

Aïeul de madame Chanteau. Cité par elle à Louise Thibaudier pour l’éblouir : « Mon aïeul, le chevalier de La Vignière, avait la peau si blanche, qu’il se décolletait comme une femme, dans les bals masques de son temps » [173]. (La Joie de vivre.)