Marchand des quatre saisons. Déjà grisonnant, courbaturé chaque soir par son voyage continu dans les rues de Paris, un peu ivrogne. Achète en ralant, attendant quelquefois le dernier coup de cloche pour acquérir quatre sous de marchandises [17]. Toujours besogneux, est exploité par Lebigre qui lui prête à la journée. Fait partie du groupe Gavard où, endoctriné d’abord par le théoricien Charvet, il préfère bientôt les idées humanitaires de Florent. Impliqué dans le complot des Halles, il est acquitté [355]. (Le Ventre de Paris.)