Lorillon , Les

— Paysans de Rognes. Ont été soignés et guéris par le rebouteur Sourdeau, qui, dit-on, leur a remis le bréchet en les frottant à l’estomac avec un peigne d’écaille [455]. (La Terre.)