— Protégé de madame Correur. Homme superbe qui .a servi dans la cavalerie. Rougon, président du Conseil d’État, l’a accepté comme huissier [29]. Renvoyé pour inconduite après la chute du grand homme [260], il suit la fortune de son protecteur et redevient huissier lorsque Rougon redevient ministre [265]. (Son Excellence Eugène Rougon.)