Rasseneur , Madame

— Tenait déjà un débit, comme beaucoup de femmes de mineurs, à l’époque où Rasseneur a été congédié du Voreux; ils se sont alors déplacés et agrandis [73]. C’est une grande femme maigre et ardente, le nez long les pommettes violacées. Elle est en politique beaucoup plus radicale que son mari [75]. Son mot est qu’il faut que ça pète [158]. Dans ses violences révolutionnaires, elle se montre toujours d’une grande politesse; quand son locataire Souvarine parle de laver la terre par le sang, de la purifier par l’incendie, elle dit courtoisement : « Monsieur a bien raison » [160]. (Germinal.)