Fait partie du groupe Gavard. Cinquante ans, air pensif et doux, avec un chapeau douteux et un grand pardessus marron. Le menton appuyé sur la pomme d’ivoire d’un gros jonc, il a la bouche tellement perdue au fond d’une forte barbe, que sa face semble muette et sans lèvres [128]. Ou ne l’a jamais vu sans chapeau sur la tête. Robine est le silencieux du groupe. Il écoute les autres jusqu’à minuit, mettant quatre heures à vider sa chope, regardant successivement ceux qui parlent comme s’il entendait avec les yeux. Gavard le considère comme un homme très fort. Il habite rue Saint-Denis, ne fait absolument rien et vit d’on ne sait quoi. Son silence perpétuel l’empêche d’être compromis dans le complot des Halles, mais il assiste à l’audience, où Florent l’aperçoit, s’en allant doucement au milieu de la foule [355]. (Le Ventre de Paris)