— Ouvrier chapelier à Plassans. Petit, très brun, le front fuyant, la face en bec d’oiseau, avec un grand nez et un menton très court, la joue gauche sensiblement plus grosse que la droite. C’est un impulsif, enfermé à l’Asile d’aliénés des Tulettes, où lui-même était venu supplier qu’on l’internât pour lui éviter un crime [78]. Soigné par !e docteur Pascal, qui lui fait îles piqûres de substance nerveuse, Sarteur sort guéri de l’Asile, il est maintenant d’une raison et d’une douceur parfaites [214]. Mais quelques mois après, repris par un accès et gardant assez de lucidité pour lutter encore contre la folie homicide, Sarteur se pend, changeant ainsi son besoin de meurtre en suicide [320]. (Le Docteur Pascal.)