Sicardot , Angèle

— Femme d’Aristide Rougon, dit Saccard. Mère de Maxime et de Clotilde. Mariée en 1836, c’est une blonde molle et placide, avec un goût prononcé pour les toilettes voyantes; elle a un appétit formidable, très curieux chez une créature aussi frêle [76]. Elle adore les romans, raffole des histoires de nourrice, se fait faire les caries et consulte volontiers les somnambules. Dominée par son mari, Angèle vil très effacée et meurt presque de faim pendant quelque temps [78]. Après le coup d’état, Aristide l’emmène à Paris [372]. (La Fortune des Rougon.)

Angèle Sicardot, calme et rêveuse, fille d’un commandant, mariée en 1836 à Aristide Rougon, dit Saccard. (Arbre généalogique des Rougon-Macquart.)