Touche

— Clerc d’avoué à Plassans. Epouse Sidonie Rougon en 1838, va avec elle à Paris, tente un commerce de produits du Midi et meurt en 1850, après une existence très médiocre [65]. (La Curée.)

(1) Sidonie Rougon épouse en 1838 _un clerc d’avoué de Plassans, qu’elle perd à Paris en1850. (Arbre généalogique des Rougon-Macquart.)_