Au Bonheur des Dames

Chapitre I :

Denise Baudu arrive de Valognes avec ses deux jeunes frères. Elle va loger chez son Oncle qui tient un magasin, le Vieil Elbeuf, juste en face du grand magasin d’Octave Mouret, Au Bonheur des Dames. Elle réussit à trouver une place au Bonheur.

Chapitre II :

Le lecteur découvre le Bonheur des Dames et en visite chaque service. On souligne le nombre important d’employés et les techniques commerciales.

Chapitre III :

Mouret visite sa maîtresse, Henriette, et rencontre le Baron Hartmann qui accepte de financer l’expansion du Bonheur, un projet cher à Mouret.

Chapitre IV :

C’est le premier jour de Denise, sa tenue provinciale est raillée par ses collègues. Le jour des ventes des nouveautés d’hiver est un nouveau triomphe pour Mouret.

Chapitre V :

Denise change, elle adopte le style d’une vendeuse de grands magasins. Elle se lie d’amitié avec Pauline Cugnot qui tente de la dévergonder. Denise végète dans les ambitions jalouses de ses camarades.

Chapitre VI :

Les employés redoutent les licenciements de l’été. Denise se refuse à l’inspecteur Jouve qui la fait renvoyer.

Chapitre VII :

Denise trouve à loger chez le vieux Bourras. Sa chambre jouxte le Bonheur. Elle trouve à travailler chez Robineau, ancien du bonheur qui monte un magasin concurrent en face.

Chapitre VIII :

Diner chez les Baudu au Vieil Elbeuf. Denise se réconcilie avec son oncle alors qu’elle est réintégrée au Bonheur des Dames.

Chapitre IX :

Journée inaugurale des grandes expansions du bonheur, un record de vente. Première confrontation entre Denise et Henriette. Alors que Mouret la fait seconde, Denise comprend ce qu’il ressent pour elle.

Chapitre X :

Denise est invitée à diner chez Mouret, elle sait ce que cela signifie. Il lui propose ouvertement de devenir sa maîtresse pendant la journée d’inventaire.

Chapitre XI :

Henriette tient Mouret chez elle et invente un prétexte pour y convoquer Denise. Deuxième confrontation entre les deux femmes.

Chapitre XII :

Denise devient la reine du magasin, mais se refuse toujours à Mouret dont l’humeur fait plusieurs de victimes parmi les employés.

Chapitre XIII :

Mort de Mme Baudu et de sa fille Geneviève. Robineau se jette sous un omnibus après que le Bonheur ait eu mangé son affaire. Bourras voit sa maison détruite. C’est la fin des petits commerçants.

Chapitre XIV :

La grande vente du blanc, journée triomphale du Bonheur ; et de Mouret qui entendra enfin Denise accepter le mariage.