Chef de bureau au ministère de l’intérieur. Soixante ans. Tête toute blanche, œil éteint, face comme usée par ses longues années de services administratifs [16]. Il a le premier accueilli Eugène Rougon quand celui-ci est arrivé à Paris ; aussi fait-il partie de la bande du grand homme, le poussant et se faisant pousser par lui, mais toujours prêt à déserter si les faveurs se font attendre. A cinquante-quatre ans, il a épousé Adèle Desvignes, voulant une jeune fille de province, parce qu’il tient à l’honnêteté. Rougon, qui a été soif témoin [51], le fait nommer officier de la Légion d’honneur, puis chef de division [270]. Bouchard est le cousin du colonel Jobelin. (Son Excellence Eugène Rougon.)