Nana

Résumé par chapitre, structure de l’oeuvre.

Chapitre I : Le Théatre des Variétés joue une nouvelle pièce mythologique où débute Nana, une comédienne sans talent, mais dont le corps attise le public.

Chapitre II : On voit l’intérieur de Nana tout comme son quotidien. Une ribambelle de soupirants, amants, créanciers qui la bonne a bien du mal à cacher les uns aux autres. Le compte de Muffat, chambellan de l’Empereur viendra solliciter Nana pour l’une de ses oeuvres.

Chapitre III : La comptesse de Muffat reçoit. Plusieurs personnages font leur apparition. Les hommes y parlent du diner que Nana donne le lendemain.

Chapitre IV : Diner de Nana. Beaucoup d’extravagance. Zola joue du contraste avec le diner de la veille.

Chapitre V : Une soirée au théâtre. Nana reçoit dans sa loge les plus grands personnages parmi eux le Prince de Galles. Muffat s’éprend.

Chapitre VI : Séjour en campagne où Nana possède la Mignotte, une maison offerte par un amant. Elle y dort avec une petite clique. Les Muffat eux aussi sont dans la région. Zola confrontera encore ses deux sociétés sur un chemin.

Chapitre VII : Muffat seul avec son obsession de Nana. Longue réflexion en l’attendant dans le Passage des Panoramas. Elle lui accordera tout de même une nuit. Il est perdu.

Chapitre VIII : Nana a chassé Muffat, sa carrière en souffre. Elle quitte son appartement rempli de créance et se emménage avec l’acteur Foutan. Le ménage est fragile, il est violent et avare, elle s’ennuie. Elle traîne avec Satin, une ancienne amie d’enfance qui lui donne le goût des femmes.

Chapitre IX : Pour reconquérir Nana, Muffat lui fait avoir le rôle d’une aristocrate dans la nouvelle pièce des Variété. Elle obtient aussi un hôtel particulier rue de Villiers en échange d’une promesse de fidélité.

Chapitre X : Nana mène maintenant grand train, mais continue de coucher librement avec qui bon lui semble, peu importe le sexe ou la classe. Les deux frères Hugon et Satin sont les visiteurs les plus assidus

Chapitre XI : On assiste au Grand Prix de Paris. Vandeuvres a baptisé une de ses juments Nana et la fait courir aujourd’hui. Les deux Nana triomphent, mais celle de Vandeuvres irrégulièrement et il est ruiné.

Chapitre XII : Nana est toujours endettée. Elle dévore Muffat et lui impose de marier sa propre fille avec Daguenet. Ce dernier doit en échange venir lui offrir « l’étrenne de son innocence » la nuit de ses noces.

Chapitre XIII : Muffat surprend Nana avec Georges Hugon, ce dernier se tue pour elle. Son frère autre victime de Nana, vole son régiment pour elle. On voit se suivre tous les hommes que Nana a ruiné, tous ceux qui suivront. Muffat cède toujours, espérant l’avoir à lui seul un jour.

Chapitre XIV : Elle revient de Russie où elle est partie grignoter son argent avec un homme nouveau. Elle est malade et se meurt dans un grand hôtel, alors que ses amis cocottes la veillent en écoutant les cris de « À Berlin ! À Berlin ! » Nana est morte, le régime tombe.