Francis

Nana,

— Le coiffeur de Nana. Très à l’aise, l’air digne, mis correctement, il affecte un flegme anglais [66]. Au besoin, il avance quelques louis aux dames et prête de l’argent, sur garanties sérieuses, à leurs entreteneurs. Avec la collaboration de Labordette, Francis a trouvé cent mille francs pour le comte Muffat ; il les pose discrètement sur le marbre de toilette de Nana, parmi les poudres et les pommades [363].(Nana.)