Guichon , Mademoiselle

— Buraliste à la gare du Havre [71]. C’est une blonde de trente ans, déjà fanée, silencieuse et mince, d’une souplesse de couleuvre. A dû être vaguement institutrice [85]. Elle doit son poste au chef de gare, M. Dabadie, et l’on croit généralement qu’ils se rejoignent la nuit. Néanmoins, madame Lebleu, logée sur le même corridor, n’a jamais pu les surprendre. (La Bête humaine.)