Banquier rue Vivienne. Homme petit, brun, dont le nez en bec d’aigle sort d’une grande barbe. S’occupe surtout. d’arbitrages sur l’or, achetant 1e numéraire dans les États où il est à bas cours, puis le fondant, pour vendre les lingots ailleurs, dans les pays où l’or est en hausse. La fonte a lieu dans 1e sous-sol, d’où monte, du matin au soir, un bruit cristallin de pièces d’or, remuées à la pelle, prises dans des caisses, jetées au creuset [83]. Kolb est du syndicat de la Banque Universelle, où l’a fait entrer Daigremont [113]. Il réalise prudemment ses fonds, longtemps avant la débâcle [333]. (L’Argent).