Marchand de plumes et fleurs, rue Sainte-Anne. Le Bonheur des Dames lui fait une concurrence désastreuse [447].