Mareuil , Madame Hélène de

— De famille noble, fort riche, elle a voulu épouser un imbécile de grande mine et s’est mariée avec l’ancien raffineur Bonnet, qui a pu devenir ainsi M. de Mareuil. Cette femme, grande et forte, de mœurs extrêmement libertines, a mis au monde une enfant rabougrie, Louise, a vécu dans les débordements les plus honteux et est morte rongée par les plaisirs comme par un ulcère [144]. (La Curée.)