Paloque , Madame

— Femme du juge. D’une laideur repoussante, aigrie par sa disgrâce physique et par la médiocrité de sa vie, dévorée d’ambition impuissante, madame Paloque est une des plus mauvaises langues de la ville. Trésorière de l’Œuvre de la Vierge, où elle est entrée pour se mettre en vue [112] et furieuse d’être laissée à l’écart [133], elle voue à l’abbé Faujas une haine féroce et se fait contre lui l’instrument du vicaire général Fenil; elle espionne les relations de l’abbé avec Marthe Mouret [230]. Une décoration opportunément promise à Paloque muselé cette dangereuse mégère [315] et la ramène à Faujas, à qui elle a aussitôt l’impudence de livrer une arme contre Fenil [346].(La Conquête de Plassans.)