Parent éloigné de l’impératrice. Réclame au gouvernement français une somme de deux millions, depuis 1808. Cette revendication, portée devant le Conseil d’État, est combattue par le président Eugène Rougon, qui mécontente ainsi l’impératrice [8] et est bientôt obligé de se retirer pour « des raisons de santé ». (Son Excellence Eugène Rougon.)